Accueil

Message-officiel-8-mai


Marianne de Givraines

Hubert Auger,
C
entenaire à Givraines
Hubert Auger né le 11 février 1921 à Cerdon (Loiret) est arrivé à l’âge de 20 ans à la boulangerie de Givraines, rue de Boynes, tenue par Charles HATTON et Marthe SEVIN en 1941.
Avec son épouse Jacqueline (née Hatton), à 26 ans, il a repris et tenu ce fonds de commerce pendant 8 ans de 1947 à 1955.
Ensuite, ils ont repris et tenu un fonds de commerce boulangerie – pâtisserie à VIROFLAY (Yvelines) de 1955 à 1985.
Hubert et Jacqueline Auger, sont revenus à Givraines prendre leur retraite en 1985, il y a 36 ans et il avait à cette époque 64 ans.

Photo familiale, le jour de son centenaire avec ses trois enfants : Michel, Dominique et Jean-Luc.

Hubert Auger à connu…

Un article de la République du Centre publié le 1er décembre 2015, intitulé Givraines, le village où il fait bon vivre, donne quelques repères historiques en ces termes : ” Hélène Rivièrre (décédée en février 2020 à l’âge de 99 ans) et Hubert Auger sont nés en 1921, l’année qui voyait l’inauguration de la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de triomphe. Dans un registre plus léger, un certain Léon Bel inventait ce qui allait devenir le fromage des enfants, La Vache qui rit.”

Cette année-là, Hubert Auger à connu d’autres grands événements :

  • Sortie du parfum No5 de Coco Chanel le jour de la présentation de sa collection.
  • Publication du décret instituant le code de la route en France.
  • Première traversée Le Havre-New York du paquebot Paris avec plus de 3000 passagers.
  • Création des pelotons mobiles de gendarmerie.
  • Procès de Henri Désiré Landru, tueur en série. 
  • 1ère expérience de radiodiffusion publique française menée depuis l’émetteur de Sainte-Assise.
  • Aristide Briand est président du Conseil et Alexandre Millerand est président de la IIIe République
  • Léon Gilbon est maire de Givraines.

Depuis sa naissance, Hubert Auger a connu 7 maires à Givraines, 3 Républiques, 14 Présidents de la République et 88 Chefs de Gouvernement (en prenant en compte la France Libre et non l’État de Vichy).
Belle vie Hubert Auger et félicitations ! Plus d’un Givrainois aimeraient connaître la recette de cette  longévité sereine.


Devenez mécène !

Le financement de cette œuvre originale se fera par souscription publique auprès des habitants de la commune, mais également auprès de tous les généreux donateurs potentiels. Chaque contribution, au-delà de la fierté d’avoir participé personnellement à l’acquisition d’une œuvre d’art Givrainoise, sera bien une véritable reconnaissance des qualités artistiques de l’académicien Jean Anguera de la part de toute la population.

Bon de souscription


Givraines à :

        son blason                                  son amanderaie                           sa Pietà