Eglise de Givraines

Présentation de l’église St-Aignan – St-Roch

Pour en savoir plus, le livre “les églises du Pithiverais” réalisé par Connaissance et Sauvegarde du Patrimoine” présente cette église de la page 93 à la page102.

En vente à la Librairie Gibier de Pithiviers.

Présentation détaillée de l’église de Givraines :

Cliquer sur l’image

eglise

 

Pietà de Givraines

Jean Anguera                    Bernadette Desprès

 

 

 

 

Patrick Guerinet

Marc Gaudet                       Nombreux élus

 

 

 

 

Bénédiction du Père Messian Huret

Pietà sur son socle

 

Histoire de la Pietà de Givraines

Montage présenté le 4 mai à l’église de Givraines

Diaporama de l’installation et de la bénédiction de la Pietà

Revue de presse

Bulletin municipal spécial invitation

Lecture spirituelle de la pietà de jean Anguera

La lecture spirituelle de la Pietà est le texte intégral qui a servi de base à l’article paru dans l’1 Visible de septembre 2019 présenté ci-dessus. Les contraintes de la mise en page ont conduit à une réduction drastique de ce texte. Le site de Givraines ne présentant pas cette contrainte il eut été dommage de ne pas le rendre accessible au plus grand nombre.

Blason

Givraines a son blason.

De gueules, à la face d’or chargée d’une devise ondée de sinople, accompagnée en chef d’une fleur de crocus pourpre accostée à dextre par un épi de blé et à senestre d’une grappe de raisin de même et en pointe de deux clefs posées en sautoir.

Explications : L’histoire de Givraines est indissociable de son territoire jadis couvert de vignes (grappe), de safran (crocus) et encore aujourd’hui de céréales (épi). Le passé seigneurial de Givraines est également riche. Depuis le XIIe, l’Abbaye de Ferrières-en-Gâtinais est à Givraines seigneur haut-justicier, propriétaire terrien et bénéficiaire de redevances (Clés croisées). La famille Goulard a possédé le fief d’Intvilliers jusqu’au XVIIe. L’un de ses membres, Gallardon de Goulard, s’est illustré comme défenseur d’Orléans lors du siège de 1429. Cette famille blasonnait « de gueules à trois losanges d’argent 2 et 1, au chef d’or chargé d’un tau de sable ». Le rouge (gueule) et le jaune (or) ont donc été choisis pour le blason de Givraines. Les bandes horizontales rouges peuvent représenter le bourg et le hameau séparés par la bande centrale jaune comportant une onde verte (la vallée sèche).

Remise du blason

Le 25 mars 2019, Marc Gaudet, Président de Département du Loiret a remis officiellement le blason de Givraines à son maire, en présence de l’adjoint et du conseiller municipal concepteur du blason en lien avec le Conseil Départemental d’Héraldique Urbaine du Loiret.

        

Revue de presse  

Article du Courrier du Loiret
Article de la République du Centre

Une guerre – trois destins

1939 – 1945

GIVRAINES (Une guerre – trois destins)

A partir des récits de trois aînés (Pierre Benoist, André Bouttet, James Guérinet) et quelques autres témoignages, présentation d’un montage vidéo de 6 années de guerre (30 minutes).
La guerre et les incidences sur le quotidien à Givraines.

 

 

Les Poilus de Givraines

poliu-givraines

Louis Fernand Albert BENOIST

Histoire de Louis Fernand Albert BENOIST   présentée le 11 novembre 2014 à Givraines à l’occasion du 100ème anniversaire du début des hostilités de la grande guerre. Montage de 21 minutes réalisé à partir du récit rédigé dans son premier carnet. 

https://www.youtube.com/watch?v=9hV…

.

5 Soldats de Givraines morts pour la France

en 1914 et 1915.

.

AUVRAY Alphonse Célestin

BOUILLON Anselme Camille

COUTURE Maurice Octave Raoul

GUÉRINET Marius Albert

MARCHENAY Léon Aristide

1914-1915